Bienvenue sur Gigadino !
Forum                             T'chat                             Livre D'or                             Me contacter
 

     Paléontologie
   

     Littérature
  Documentaires :

Romans :
- Jurassic Park

Bandes desinnées
- Jurassic Park ; la BD du film
 
 
      Films & DVD
 

- Jurassic Park
- Le Monde Perdu
- Jurassic Park III
- Dinosaure
- S
ur la Terre des Dinosaures
- L'incroyable aventure de Big Al
- Prehistoric Park

Coffrets et objets dérivés

- Jurassic park - Trilogie Ultimate Collection

 
 
     Jeux videos
  Super Nes :
- Jurassic Park

Game Cube :
- StarFox Adventure
- Turok Evolution

Xbox :
- Dino Crisis 3
- Jurassic Park : Opération Genesis
Turok Evolution

GBA :
- Jurassic Park III : Dino Attack

Ordinateur :
- Zoo Tycoon : Dinosaur Digs
- Turok Evolution
- Jurassic Park : Opération Genesis
 

Extra
   
Compsognathus
Fiche d'identité
Classification
Ordre : Saurischiens
Famille : Compsognathidés
Période
Jurassique supérieur (-146 -141 Ma)
Dimensions
Longueur : 0,7 à 1,4 m
Hauteur : 0,25 m
Poids: 2,5 kg

 
Le compsognathus était l'un des plus petits dinosaures. Il avait le corps semblable à celui d'un oiseau et la taille d'un poulet. C'était un carnivore aux dents accérées, à la tête étroite, une longue queue et de grandes pattes arrières. Des bras courts qui étaient pourvus de deux doigts. Le compsognathus était un chasseur agile, rapide, et efficace. Les paléontologues pensent qu'il se servait des ses mains pour attraper puis manger des reptiles. On sait maintenant qu'il mangeait des lézards car en Allemagne, on a retrouvé un squelette complet de compsognathus avec, justement, dans sa cavité abdominale le squelette d'un lézard.

Bien qu'ils ne soient pas cetrains pour les compsognathus, les paléontologues pensent qu'ils chassaient en meute. Ils s'attaquaient ainsi à de proies beaucoup plus grosses qu'eux.

Les caractères typiquement "ceolurosauriens" sont très visibles : le squelette gracile indique une certaine légerté. Le cou, long et souple, s'articule sur un corps plutôt trapu. C'est un animal bipède, avec des membres postérieurs solides mais éffilés et des membres antérieurs plus réduits, mais toujours fonctionnels. Les doigts, armés de fortes griffes permettent d'agripper les proies. La longue queue sert de balancier à la partie antérieure du corps. Cette architécture indique que le Compsognathus était un prédateur leste, capable d'attarper des animaux aussi vifs que des lézards. Donc voici encore une preuve sur son régime alimentaire.




© The Lost World

________________________________

La bête des lagons

Une hypothèse tout à fait curieuse a été émise au sujet d'une espèce de CompsognathusCompsognathus Corallestris) : il aurait possédé une palmure natoire aux membres antérieurs, lui permettant d'adopter un mode de vie amphibie pour se nourir et fuir ses ennemis. Une étude récente du squelette jette le doute sur l'existence de ces structures et semble contredire cette interprétation.




________________________________

Ce crâne, ci-dessous, d'architecture légère, est caractéristique d'un prédateur attrapant des animaux alertes : insectes ou petits vertébrés. Les dents, fines et pointues, ne sont pas très fortes et les muscles adducteurs des mâchoires sont bien répartis.