Bienvenue sur Gigadino !
Forum                             T'chat                             Livre D'or                             Me contacter
 

     Paléontologie
   

     Littérature
  Documentaires :

Romans :
- Jurassic Park

Bandes desinnées
- Jurassic Park ; la BD du film
 
 
      Films & DVD
 

- Jurassic Park
- Le Monde Perdu
- Jurassic Park III
- Dinosaure
- S
ur la Terre des Dinosaures
- L'incroyable aventure de Big Al
- Prehistoric Park

Coffrets et objets dérivés

- Jurassic park - Trilogie Ultimate Collection

 
 
     Jeux videos
  Super Nes :
- Jurassic Park

Game Cube :
- StarFox Adventure
- Turok Evolution

Xbox :
- Dino Crisis 3
- Jurassic Park : Opération Genesis
Turok Evolution

GBA :
- Jurassic Park III : Dino Attack

Ordinateur :
- Zoo Tycoon : Dinosaur Digs
- Turok Evolution
- Jurassic Park : Opération Genesis
 

Extra
   
Dracovenator



Décrit par : Yates (2006)

Période : Hettangian , Jurassique Sinemurian (Jurassique inférieur (199.6-189.6 ma).

Classification : Saurischia Theropoda Incertae Sedis

Régime alimentaire : Carnivore

site : Formation Supérieure D'Elliot, Afrique du Sud

Information : Genre - décrit par son crâne

Yates, A.m. ( 2005 et 2006 ).

Résumé : Ce Théropode, Dracovenator regenti, fut trouvé dans la formation d'Elliot en Afrique du sud, sa description est basée sur un crâne fragmentaire. Fosse bilobée sur la surface latérale du pré-maxillaire qui est relié à la limite alvéolaire par un canal étroit et aussi caractérisé par la présence d'une entaille profonde, oblique, latérale sur les processus dorsaux articulaires et hypertrophiés sur l'articulaire.

D'autres aspects de sa morphologie montrent un mélange de coelophysoidés d'autres caractéristiques avancées des Théropodes.

Holotype. BP/1/5243, crâne fragmentaire.

Etymologie. Draco, dragon (latin) ; venator, chasseur (latin), se rapporte à son habitude probable d'attaquer des dinosaures sauropodes ainsi que l'endroit de sa trouvaille, les collines du Drakensberg (Néerlandais : La Montagne Du Dragon).



Partie de Dentaire

Cette espèce ressemble le plus étroitement au Dilophosauru wetherillis et au Zupaysaurus rougieri mais peut toute fois être distinguée (indépendamment de la présence des autapomorphies décrites ci-dessus) par : la présence d'une marge ventrale augmentée des fosses antorbitales placée près de la marge alvéolaire du maxillaire supérieur ; la présence des plats inter-dentaires non fixés et triangulaires sur le maxillaire supérieur ; et le manque d'un grand diastème transversalement arqué derrière la rangée des dents du prémaxillaire. Elle peut être encore distinguée du Zupaysaurus rougieri par la présence probable d'un ramus antérieur rectangulaire du maxillaire supérieur le ramus est exentrè et croissant par une inflexion en avant.

Pour informations le Zupaysaurus, dont on a trouvé le crane quasiment complet a soulevé une controverse au sujet de la présence ou non d'une crête sur son crâne entre les orbites et les narines. L'os interprété comme une crête serait en fait le nasal droit qui aurait été redressé verticalement, par la compression latéral du crâne, lors de la fossilisation. Ce dinosaure est aussi considéré comme le plus ancien Tetanurae bien que certains le voient plutôt comme un Coelophysoidea.


Element postérieur du maxillaire droit

Par rapport à d'autres taxons de cette catégorie de coelophysoidés elle peut être distinguée de : Procompsognathus triassicus, Segisaurus hally, Coelophysis bauri, Syntarsus rhodesiensis et de Syntarsus kayentakatae par sa plus grande taille de corps à l'age adulte


Maxillaire gauche

Pour informations : Dans le bassin principal du Karoo (Afrique australe), le « Groupe du Stormberg » peut être divisé en au moins deux zones sur la base de sa faune de tétrapodes. La plus récente de celles-ci, le « Groupe du Stormberg supérieur », regroupe les formations d'Elliot supérieure et de Clarens. Elle a livré des représentants des groupes Stereospondyli, Chelonia, Lepidosauria, Crocodylomorpha, Ornithischia, Theropoda et, surtout, Prosauropoda et Cynodontia. La présence de Pterosauria est également suggérée sur la base du registre ichnologique. En revanche, aucun élément n'établit la présence d'Aetosauria ou de Rauisuchia. L'âge du « Groupe du Stormberg supérieur » a fait l'objet de beaucoup de spéculations. Par analogie de faunes avec certaines formations nord-américaines, un âge fondamentalement hettangien est proposé pour la formation d'Elliot supérieure. En ce qui concerne la formation de Clarens, sa base serait essentiellement sinémurienne, alors que sa partie supérieure, pauvre en fossiles, serait principalement pliensbachienne.

Par Dinoland