Bienvenue sur Gigadino !
Forum                             T'chat                             Livre D'or                             Me contacter
 

     Paléontologie
   

     Littérature
  Documentaires :

Romans :
- Jurassic Park

Bandes desinnées
- Jurassic Park ; la BD du film
 
 
      Films & DVD
 

- Jurassic Park
- Le Monde Perdu
- Jurassic Park III
- Dinosaure
- S
ur la Terre des Dinosaures
- L'incroyable aventure de Big Al
- Prehistoric Park

Coffrets et objets dérivés

- Jurassic park - Trilogie Ultimate Collection

 
 
     Jeux videos
  Super Nes :
- Jurassic Park

Game Cube :
- StarFox Adventure
- Turok Evolution

Xbox :
- Dino Crisis 3
- Jurassic Park : Opération Genesis
Turok Evolution

GBA :
- Jurassic Park III : Dino Attack

Ordinateur :
- Zoo Tycoon : Dinosaur Digs
- Turok Evolution
- Jurassic Park : Opération Genesis
 

Extra
   
Giganotosaurus
Fiche d'identité
Classification
Ordre : Saurischiens
Groupe : Théropodes
Infra-Ordre : Tétanuriens
Division : Carnosaures
Sous-Division : carcharodontosauridés
Période
Crétacé Supérieur (Albien-cenomanien ou cenomanien-Turonien)
Dimensions
Longueur : 13 m
Poids : 8 tonnes


© Todd Marshall


Giganotosaurus carolinii, ou reptile géant du sud de carolini. Découvert en 1993 par Ruben Carolini un fermier collectionneur de fossiles de la région de El Chocon. Un matin de cette année le fermier découvre un grand os en assez bon état sortant des badlands de la région de El Chocon. Il appelle les paléontologues, Rodlfo Coria de Huincul et Leonardo Salgado de Comahue. A peine arrivé sur le site, ils commencent à dégager ce qu'ils pensent être un fémur d'un sauropode de belle taille (ce qui est très fréquent dans la région), mais au fur et a mesure du dégagement l'excitation gagne le trio car nos deux paléontologues se rendent compte qu'ils n'ont pas affaire à un sauropode mais plutôt à l'os d'un gigantesque théropode.


© BBC

En creusant tout autour de ce premier os ils dégagèrent le bassin, une partie des pattes arrières et un longue queue incurvée encore en partie en articulation. Ils continuèrent à fouiller durant la saison froide à la recherche d'éléments crâniens mais le crâne des animaux éclate souvent en petites pièces qui sont lessivées par les coulées de boue ou autres sédiments, pourtant la découverte d'élements crâniens permettrait de mieux connaître l'identité de l'animal. Ils furent récompensés des leurs efforts lorsqu'ils purent mettre la main sur la boïte crânienne, puis sur d'autres éléments comme une partie du dentaire avec d'énormes dents, serratulées et aplaties en lame de couteau, mais aussi, un carré, un maxillaire, une partie de lacrymal et le post orbitaire. Après des semaines de travail, il excavèrent finalement environ 70% du squelette de cet individu unique. Ils ont creusé une carrière dans la roche tendre, sur 6 mètres de profondeur, 9 mètres de large et 9 mètres de long.


© http://www.lightpathsupport.com

une fois l'animal extrait il fut restauré et ce travail délicat fut confié à la spécilaliste du musée Huincul, Mary Odano qui fit les premiers moulages des os originaux. Coria entreprit alors de comparer son animal avec d'autres grands théropodes, et le plus connu d'entre eux est Tyrannosaurus non sans avoir comparé son animal avec les théropodes du cru comme Abelisaurus et Carnotaurus. Il fut stupéfait de voir la différence de taille par rapport aux autre théropodes déjà découverts et en plus d'apprendre que le fémur de son animal dépassait un peu les dimensions du plus long fémur de Tyrannosaurus! (1,38 pour sue, 1,43 pour son animal).
Il se rendit donc en amérique pour avoir accès aux spécimens de tyrannosaurus.
Au fur et a mesure de son enquête il se rendit compte qu'il tenait peut être le plus gros théropode complet jamais trouvé (rappelons que Spinosaurus est peut être plus grand, mais l'holotype, càd l'animal sur lequel se fonde la description a été détruit durant la deuxième guerre mondiale).


© Gigy

en plus son animal fut trouvé dans un état de complétude jamais égalé depuis sauf pour mapusaurus mais c'est un composite d'os de différents individus de différents âges, donc Giganotosaurus reste l'individu complet le plus grand.
Il se rendit aussi chez Paul Sereno pour comparer son animal avec le carcharodontosaurus, et chez Phil Currie pour avoir des informations sur le Sinraptor que Currie avait décrit. Currie spécialiste des théropodes de renommée mondiale, professeur à l'université d'Alberta, et qui était conservateur du musée Tyrell, compris tout de suite le caractère étonnant de cette découverte.
Une fois revenu de son tour Coria entrepris de décrire et de restaurer les os de giganotosaurus afin de préserver l'holotype.
Une fois les parties manquantes complétées, l'animal mesure près de 13 mètres de long! Soit une longueur supérieure a celle de Sue, le plus grand Tyrannosaurus complet jamais trouvé et exposé au field Muséum de Chicago.
La description finale de l'animal sera publiée dans la revue Nature, en 1995.


© http://www.skulls-skeletons.com

Dans les années 90, un nouveau spécimen de Giganotosaurus devait sortir de terre un peu plus loin, des fermiers ont mis la main sur un énorme dentaire qui une fois au musée fait tout de suite penser par comparaison a celui de Giganotosaurus, Pas de doutes c'en est un mais en comparant cette pièce à la même de l'holotype, on constate qu'elle est plus grande! ce dentaire est 8% plus grand que l'holotype ce qui est en dehors de variations morphométriques classiques, le doute n'est pas permis ce dentaire vient d'un individu encore plus grand.




© Gigy

La taille du crâne de l'holotype est d'abord estimée à 1,53 m, mais au fil des investigations et des recherches sur carcharodontosaurus (le genre le plus proche à l'époque dont des pièces additionnelles à l'holotype détruit comme spinosaurus, venait d'être ajoutée en 1996) les estimations tournent autour de 1,80m pour l'holotype et plus de 1,95 m pour le paratype (le nouveau plus grand).
Rapellons que le plus grand crâne de tyrannosaurus ne dépasse pas 1,50m!
Cette espèce est donc décrite comme mégacéphale (grosse tête)
Dans la publi originelle les estimations de son poids tournent autour de 8 tonnes soit environ deux tonnes de plus que le tyrannosaurus.
Dans cet article Coria parle déjà de l'assemblage étonnant dans cette formation où l'on trouve aussi L'Argentinosaurus huinculensis.
L'histoire ne s'arrête pas là puisque dans les années nonantes, deux nouveaux animaux devaient sortir de l'ombre, un clairement plus ancien que Giganotosaurus, le Tyrannotitan qui sera décrit en 2005 de taille comparable et un bonebed incroyable de au moins 9 individus appartenant tous à la même espèce, le Mapusaurus qui fut décrit en 2006, cousin proche de Giganotosaurus mais plus jeune cette fois de près de 10 millions d'années et aussi grand.



Ces animaux présentant tous de fortes affinités avec les allosaures, mais dérivant des formes classique, ils seront placés dans les allosauroidea, dans la famille des carcharodonotosauridae et dans la sous famille (loi d'antériorité oblige) dans les giganotosaurinae.
La fin du feuilleton pourrait encore être retardée car de nombreuses dents (plusieurs centaines) on été découverte au Brésil dents présentant par comparaison de forte affinités avec celles de Giganotosaurus et des autres giganotosaurinae.

Sources :
Don Lessem, Bigger than the Trex;
Coria & Salgado, Nature,1995;
Sereno et al, Science,1996;
Currie, Science, 1996,
Calvo & Coria, Gaia, 1998;
Novas et al, Natuurwissenschaften, 2005
Coria & currie, Geodiversitas, 2006
Currie comm personnelle