Bienvenue sur Gigadino !
Forum                             T'chat                             Livre D'or                             Me contacter
 

     Paléontologie
   

     Littérature
  Documentaires :

Romans :
- Jurassic Park

Bandes desinnées
- Jurassic Park ; la BD du film
 
 
      Films & DVD
 

- Jurassic Park
- Le Monde Perdu
- Jurassic Park III
- Dinosaure
- S
ur la Terre des Dinosaures
- L'incroyable aventure de Big Al
- Prehistoric Park

Coffrets et objets dérivés

- Jurassic park - Trilogie Ultimate Collection

 
 
     Jeux videos
  Super Nes :
- Jurassic Park

Game Cube :
- StarFox Adventure
- Turok Evolution

Xbox :
- Dino Crisis 3
- Jurassic Park : Opération Genesis
Turok Evolution

GBA :
- Jurassic Park III : Dino Attack

Ordinateur :
- Zoo Tycoon : Dinosaur Digs
- Turok Evolution
- Jurassic Park : Opération Genesis
 

Extra
   
Ouranosaurus
Fiche d'identité
Classification
Ordre : Ornithischien
Sous-Ordre : Ornithopode
Infra-Ordre : Iguanodontia
Super-famille : Hadrosauroidé
Famille : Iguanodontidés
Période
Crétacé supérieur (110 ma à -97 ma)
Dimensions
Longueur : 7 m
Hauteur : 3 m
Poids : 4 tonnes



Reconstitution du squelette d'Ouranosaurus, puis ce dernier lors de son vivant.

Ouranosaurus, ou "Réptile courageux", était un ornithopode du Niger. En 1965, près
d'Elrhaz (ouest de l'Afrique), ce sont plusieurs squelettes à peu près complets furent découverts, puis soigneusement exhumés par une équipe de paléontologues. Cette équipe, du Muséum national d'histoire naturelle (Paris), est dirigée par Philippe Taquet. Ce dernier prépara et décrivit en 1976 ce matériel. La tête d'Ouranosaurus est grande et allongée, les mâchoires sont longues et sont ornées d'un grand nombre de dents, tandis que l'extrémité du museau est très large, aplatie et édentée. Les narines, qui s'ouvrent juste au-dessus du museau sont elles aussi très grandes, et derrière les narines se trouve une paire de bosses assez basses et larges, malheureusemement, nous ne savons pas à quoi elles servaient, même si l'hypothèse la plus probable est que cela servait comme caractère distinctif (entre les différentes espèces ou différents sexes). Etant donné la taille de la mâchoire que les muscles  actionnaient, ceux en arrière de l'orbite devaient être gros et puissants ; ce qui servait à améliorer l'effet de levier exercé par les muscles mandibulaires pour permettre une fermeture plus puissante des mâchoires, et donc une mastication plus efficace, ce qui rendait la tâche plus facile pour ces dinosaures qui devaient ingurgiter énormément de végétaux...


Squelette d'Ouranosaurus nigeriensis, du Musée municipal d'Histoire Naturelle de Venise.

Cet iguanodontidé possédait un cou extrêmement souple et des vertèbres dorsales au niveau de la queue et de la région pelvienne possèdent d'énormes épines qui forment une sorte de voile sur son dos. Nous ne sommes pas encore certain de son utilité mais les scientifiques pensent actuellement qu'elle était recouverte de peau et qu'Ouranosaurus utilisait cette dernière comme panneau solaire ; le sang qui passait  dans les capillaires en irriguant cette voile aurait été chauffé par les rayons du soleil. Cela lui aurait permis de se réchauffer rapidement. De même, cette voile pouvait aussi servir de diffuseur de chaleur pour abaisser la température de l'animal aux heures chaudes du jour ou à la suite d'une activité intense.


Crâne détaillé d'Ouranosaurus. Ce dinosaure possédait des muscles mandibulaires développés et puissants.

Son membre antérieur ressemble à celui d'Iguanodon. Il est allongé et son extrémité pouvait atteindre le sol sans aucune difficulté. Ses larges griffes en forme de sabot aux deuxième et troisième doigts lui permettaient de marcher sur ses quattre pattes, mais pas seulement ; ses os [robustes] du poignet sont soudés, restant ainsi unis sous le poids du corps lorsque les mains étaient utilisées pour la marche et comme chez Iguanodon, le pouce était en forme d'éperon. Le cinquième doigtqui est allongé et souple pouvait arracher ou maintenir les tiges ainsi que les brindilles.  Son pied qui ne possède que trois doigts est plus compacte, ce qui indique que ses membres posétrieurs avaient un rôle de pilier, plutôt que d'autoriser des déplacements rapides.

Ce genre est représenté par uen seule espèce :
Ouranosaurus nigeriensis (Taquet, 1976)