Bienvenue sur Gigadino !
Forum                             T'chat                             Livre D'or                             Me contacter
 

     Paléontologie
   

     Littérature
  Documentaires :

Romans :
- Jurassic Park

Bandes desinnées
- Jurassic Park ; la BD du film
 
 
      Films & DVD
 

- Jurassic Park
- Le Monde Perdu
- Jurassic Park III
- Dinosaure
- S
ur la Terre des Dinosaures
- L'incroyable aventure de Big Al
- Prehistoric Park

Coffrets et objets dérivés

- Jurassic park - Trilogie Ultimate Collection

 
 
     Jeux videos
  Super Nes :
- Jurassic Park

Game Cube :
- StarFox Adventure
- Turok Evolution

Xbox :
- Dino Crisis 3
- Jurassic Park : Opération Genesis
Turok Evolution

GBA :
- Jurassic Park III : Dino Attack

Ordinateur :
- Zoo Tycoon : Dinosaur Digs
- Turok Evolution
- Jurassic Park : Opération Genesis
 

Extra
   
Phorusrhacos
Classification :
Aves
Neornithes
Gruifornes (Ralliformes)
Phrorusrhacidae

Période :
Miocène inférieur et moyen (-27 à -10 MA)


Mandibule de Phorusrhacos
Copyright : Herculano M.F. Alvarenga, Elizabeth Hofling,
www.scielo.br

C’est en 1887 que le paléontologue argentin Ameghino découvrit une mandibule provenant de la formation Santa Cruz, en Argentine. Ce fossile, a d’abord été attribué à un mammifère édenté, mais il sera reconnu comme provenant d’un oiseau géant.
Des fossiles, plus nombreux de cet oiseau dénommé Phorusrhacos, ont par la suite été mis à jour. Phorusrhacos fait parti des plus grands oiseaux carnivores qui aient jamais existé.
C’était un animal essentiellement terrestre, car ses ailes étaient atrophiées et l’empêchaient, donc, de voler. Ses longues pattes à quatre doigts étaient puissantes, lui permettant de courir très rapidement. Phorusrhacos était un parfait prédateur, qui devait s’attaquer à de petits mammifères. Il devait être charognard lorsque l’occasion se présentait, et son bec crochu et volumineux lui permettait de dévorer efficacement la chair. Même si l’allure de Phorusrhacos peut rappeler l’autruche ou l’émeu, il a été classé dans le groupe des gruiformes, dont fait partie la grue. Un Phorusrhacos adulte pouvait peut être atteindre 2,50 m de haut, et le crâne fait près de 65 cm de long. Il devait peser plus de 130 kg. Il a donné son nom à une étrange famille d’oiseaux, les phorusrhacidés, dont la majorité des membres provient d’Amérique du Sud. Phorusrhacos vivait dans les immenses plateaux herbeux de l'actuelle Patagonie.

Un seule espèce de Phorusrhacos est valide :
P. longissimus, décrit par Ameghino en 1887, connu par plusieurs ossements. L’espèce inflatus est un synonyme de longissimus.


Reconstitution de Phorusrhacos par la BBC.

Par Sylvain Demanie