Bienvenue sur Gigadino !
Forum                             T'chat                             Livre D'or                             Me contacter
 

     Paléontologie
   

     Littérature
  Documentaires :

Romans :
- Jurassic Park

Bandes desinnées
- Jurassic Park ; la BD du film
 
 
      Films & DVD
 

- Jurassic Park
- Le Monde Perdu
- Jurassic Park III
- Dinosaure
- S
ur la Terre des Dinosaures
- L'incroyable aventure de Big Al
- Prehistoric Park

Coffrets et objets dérivés

- Jurassic park - Trilogie Ultimate Collection

 
 
     Jeux videos
  Super Nes :
- Jurassic Park

Game Cube :
- StarFox Adventure
- Turok Evolution

Xbox :
- Dino Crisis 3
- Jurassic Park : Opération Genesis
Turok Evolution

GBA :
- Jurassic Park III : Dino Attack

Ordinateur :
- Zoo Tycoon : Dinosaur Digs
- Turok Evolution
- Jurassic Park : Opération Genesis
 

Extra
   
Protoceratops
Fiche d'identité
Classification
Ordre : 
Ornithischiens
Groupe :  Ceratopsiens
Famille :  Protoceratopsidés
Période
Crétacé Supérieur (-83 à -73 ma)
Dimensions
Longueur : 1.8 m
Poids : 177 kg

C'est lors de la troisième expédition de l'American Museum of Natural History en Mongolie, qu'un membre de l'équipe, Shackelford, trouva un crâne à demi enfoui dans le sable rouge de la formation Djadokhta (septembre 1922). Et c'est Granger, aidé de son collègue Gregory, qui se chargea de décrire ce fossile. Il le nomma Protoceratops andrewsi, "première face à cornes d'Andrews" (en l'honneur de l'éminent paléontologue Roy Chapman Andrews).
Le crâne de Protoceratops présente une colerette, de tailles variables selon le sexe de l'individu, percée de vastes ouvertures; une corne, ou plutôt une bosse nasale, orne l'avant de son museau (elle aussi est plus ou moins haute selon l'âge ou le sexe). On trouve également le "bec de perroquet" des Ceratopsiens; les mâchoires portent des dents robustes en "cisaille"; enfin l'orbite est large et l'os jugal forme un angle saillant ("corne jugale").
Protoceratops, comme les Protoceratopsidés les plus évolués est quadrupède; ses membres antérieurs ont presque la même longueur que les postérieurs, qui sont plus robustes (les postérieurs gardent un caractère "primitif": le tibia et le péroné sont plus grands que le fémur, comme chez les premiers Neoceratopsiens bipèdes). Les pieds et les mains (avec cinq doigts et orteils en éventail) sont bien développés; la queue est relativement longue et les vertèbres sacrées sont soudées entre elles, ce qui donne une forme bombée à la queue. On remarque également de hautes épines sur les vertèbres caudales.
Une deuxième espèce valide, Protoceratops hellenikorhinus a été découverte lors d'une expédition sino-belge en Mongolie-Intérieure. Cette espèce se caractérise par une plus grande taille, surtout au niveau du crâne (jusqu'à 80 cm pour P.hellenikorhinus, et au plus 50 cm chez P.andrewsi); de plus, le crâne porte une double corne nasale (voir photo) bien développée, et des "cornes jugales" plus grandes.
Protoceratops pouvait faire jusqu'à deux mètres de long pour 150-250 kg.
Comme tous bons Ceratopsiens, Protoceratops vivait en troupeau, dans une région hostile, chaude et sèche, où s'étendait des dunes balayées par les vents. Il se nourissait de plantes coriaces, celles qui pouvaient survivre dans cet environnement (ses dents en cisaille se sont adaptées à ce type de végétation).
Son territoire ne devait pas être très étendu; les femelles revenaient chaque année au même endroit pour pondre des oeufs de forme allongée; ces oeufs étaient disposés en spirale, et puis recouvert de sable, et la femelle devait rester dans les environs du nid, pour protéger son nid des prédateurs.

Les espèces de Protoceratops:

¤ P.andrewsi Granger & Gregory, 1923
-Mongolie - Omnogov': Djadokhta (milieu du Campanien ?) et Beds d'Alag Teeg (fin Santonien ou début Campanien)
-Chine - Gansu: Minhe (Campanien/Maastrichtien) - Mongolie Intérieure: Djadokhta et Minhe

¤ P.hellenikorhinus Lambert et al, 2001
-Chine - Mongolie Intérieure: Djadokhta

¤ P.kozlowskii Maryanska & Osmolska, 1975
-Mongolie - Omnogov: Baruungoyot (milieu du Campanien ou Maastrichtien). Cette espèce a été renommée Breviceratops, et maintenant ce genre est considéré comme synonyme de Bagaceratops

P.andrewsi (copyright TD)


P.andrewsi - crâne (TD)


P.andrewsi - Holotype de Granger et Gregory


P.andrewsi - autre exemplaire


P.hellenikorhinus - Holotype ("mâle")


P.hellenikorhinus - Paratype ("femelle")


P.hellenikorhinus - juvénile


P.kozlowskii = Breviceratops



Par Lolo