Bienvenue sur Gigadino !
Forum                             T'chat                             Livre D'or                             Me contacter
 

     Paléontologie
   

     Littérature
  Documentaires :

Romans :
- Jurassic Park

Bandes desinnées
- Jurassic Park ; la BD du film
 
 
      Films & DVD
 

- Jurassic Park
- Le Monde Perdu
- Jurassic Park III
- Dinosaure
- S
ur la Terre des Dinosaures
- L'incroyable aventure de Big Al
- Prehistoric Park

Coffrets et objets dérivés

- Jurassic park - Trilogie Ultimate Collection

 
 
     Jeux videos
  Super Nes :
- Jurassic Park

Game Cube :
- StarFox Adventure
- Turok Evolution

Xbox :
- Dino Crisis 3
- Jurassic Park : Opération Genesis
Turok Evolution

GBA :
- Jurassic Park III : Dino Attack

Ordinateur :
- Zoo Tycoon : Dinosaur Digs
- Turok Evolution
- Jurassic Park : Opération Genesis
 

Extra
   
Les Poissons

Leptolepsis
150 MA
Solenhofen, Allemagne


Les fossiles de poissons sont assez communs. Du fait qu'ils vivent dans l'eau, ils sont rapidement enfouis par les sédiments une fois morts, et ont divers organes durs qui peuvent être bien conservés (écailles, arêtes chez la plupart des genres, et dents).
Les premiers poissons, appelés les "agnathes" étaient dépourvus de mâchoires, c'étaient en fait les premiers vertébrés. Leur bouche était un simple orifice, et beaucoup devaient fouir les sédiments du fond de l'eau (douce ou saumâtre) à la recherche de débris organiques. Ils sont apparus au cours de l'ordovicien, pour devenir dominants au silurien et au dévonien. Un des groupes, les ostracodermes, présentait des poissons à la tête très aplatie et au corps à carapace épaisse, la tête étant totalement recouverte d'un bouclier. C'étaient probablement des animaux benthiques incapables d'effectuer des déplacements importants. Un autre groupe, les hétérostracés, avait des narines et des yeux pairs sur les côtés de la tête au bouclier osseux. Les seuls descendants lointains de ces poissons archaïques sont les myxines et les lamproies. Les agnathes se sont éteints au cours du dévonien, ils ont été remplacés par les gnathostomes,  les poissons à mâchoires. Quatre groupes principaux sont alors apparus à la fois, certains étant encore présents aujourd'hui. Les acanthodiens avaient globalement l'aspect des poissons modernes, mais ils étaient épineux et dépourvus d'os dermiques à la bordure des mâchoires. Le corps était recouvert de nombreuses petites écailles en forme de diamant, et la tête était enveloppée par des petites plaques. Ils sont apparus au silurien supérieur et ont vécu au carbonifère jusqu'au début du permien. Les placodermes ont constitué un autre groupe important au dévonien. Ils vivaient en eau de mer ou en eau douce et étaient bien protégés par leur puissant bouclier antérieur. La forme aplatie de nombreuses espèces suggère qu'elles étaient benthiques. Les placodermes avaient des membres pairs et la plupart étaient assez petits, même si Titanichthy.-s a atteint plus de 9 mètres de long. Ces poissons ont prospéré et se sont répandus dans le monde entier au dévonien supérieur. Très peu ont survécu jusqu'au carbonifère.
Les chondrichtyens constituent un autre groupe qui est apparu au cours du dévonien. Ces poissons ont été abondants au cours du carbonifère et du permien. Un petit nombre de genres a atteint le jurassique. Les genres Lamna et Charcarodon sont bien connus à l'état de fossiles dans les gisements du crétacé et du tertiaire. Ce groupe comprend les poissons cartilagineux tels que les raies et les requins.


Petit poisson fossilisé du Canada
Echelle : 52 mm


Typiquement, la peau est garnie de petites écailles étroites, et la bouche est située à la face inférieure. Ce sont des prédateurs, et beaucoup ont des dents acérées, d'autres ayant des molaires plates pour broyer les proies. Le cartilage du squelette est rarement conservé, mais quelques groupes étaient capables de sécréter des sels de calcium dans leurs cartilages. Les fossiles de ce groupe sont surtout représentés par des épines et des dents issues de gisements marins. Les ostéichtyens constituent le quatrième grand groupe de poissons à mâchoires apparu au dévonien. C'est un groupe prospère qui s'est très diversifié, et beaucoup d'espèces sont encore représentées aujourd'hui. Les actinoptérygiens sont des poissons à nageoires rayonnées.


Armigatos
100 MA - C4
Haqil - Byblos - Liban
Echelle : 90 mm


Ils respirent grâce à des ouies. Ils ont progressivement évolué du paléozoïque supérieur au mésozoïque, devenant plus aptes à saisir leur nourriture par une nage appropriée. Les nageoires paires peuvent servir à gouverner, freiner et augmenter l'allure, tandis que la nageoire dorsale maintient l'équilibre. Les holostéens ont des plaques osseuses, plutôt que des écailles, ils sont apparus au début du mésozoïque, mais ont dû céder la place aux téléostéens au cours du jurassique. Ces derniers sont les actinoptérygiens les plus évolués. Ce sont les poissons actuels, représentés par environ 24 000 espèces occupants pratiquement toutes les niches écologiques aquatiques.


Poisson fossile
Echelle : 39 mm


Les sarcoptérygiens représentent un autre groupe de poissons osseux, ils sont caractérisés par des nageoires lobiformes pourvues d'os et de muscles. Ce groupe avait de nombreux représentants au dévonien et au carbonifère. Deux types se sont dégagés, les dipneustes et les crossoptérygiens. Les premiers sont des poissons pourvus de poumons, dont trois genres ont survécu dans les eaux douées des régions tropicales. Les crossoptérygiens se distinguent des dipneustes par leur squelette. C'étaient des prédateurs actifs qui consommaient de petits poissons et des invertébrés. Une étude détaillée de leurs vertèbres fossilisées montrent leurs affinités avec les labyrinthodontes, premiers amphibiens. Les crossoptérygiens se sont développés au cours du dévonien, et ils sont devenus des poissons dulçaquicoles communs au paléozoïque supérieur. Depuis leur déclin au mésozoïque, le singulier cœlocanthe, Lafimeria, reste l'unique survivant de ce groupe.

Bibliographie :
Roches, minéraux et fossiles de Chris Pellant

Collection :
Alexis K. alias Dinoman