Bienvenue sur Gigadino !
Forum                             T'chat                             Livre D'or                             Me contacter
 

     Paléontologie
   

     Littérature
  Documentaires :

Romans :
- Jurassic Park

Bandes desinnées
- Jurassic Park ; la BD du film
 
 
      Films & DVD
 

- Jurassic Park
- Le Monde Perdu
- Jurassic Park III
- Dinosaure
- S
ur la Terre des Dinosaures
- L'incroyable aventure de Big Al
- Prehistoric Park

Coffrets et objets dérivés

- Jurassic park - Trilogie Ultimate Collection

 
 
     Jeux videos
  Super Nes :
- Jurassic Park

Game Cube :
- StarFox Adventure
- Turok Evolution

Xbox :
- Dino Crisis 3
- Jurassic Park : Opération Genesis
Turok Evolution

GBA :
- Jurassic Park III : Dino Attack

Ordinateur :
- Zoo Tycoon : Dinosaur Digs
- Turok Evolution
- Jurassic Park : Opération Genesis
 

Extra
   
Le Trias

Lystrosaurus appartenait à un groupe de thérapsides herbivores appelé Dicynodontes. Il possédait seulement deux dent qui poussaient sur sa mâchoire supérieure.

Le terme «Trias» a été créé en 1834 par F. von Alberti pour grouper en un seul système stratigraphique les trois formations connues en Allemagne sous les noms de Buntsandstein , Muschelkalk  et Keuper. Cette séquence repose sur le Zechstein [cf. PERMIEN] et comprend, de bas en haut: des grès, des marnes à anhydrite et sel gemme, des calcaires et des dolomies puis, à nouveau, des marnes à anhydrite et sel. Les faciès correspondants appartiennent à une sédimentation de bassin épicontinental plus ou moins confiné. La vie y était difficile en raison d’une sursalure chronique. Aussi les noms d’étages correspondent-ils à une autre échelle stratigraphique, choisie dans la séquence plus franchement marine de l’arc alpin

Le Trias a duré environ 40 millions d’années, entre _ 245 et _ 205 Ma: c’est le plus court des trois systèmes de l’ère secondaire.

Les premiers dinosaures… 


En haut : Reconstitution de l'Herrerasaurus, dinosaure carnivore qui a vécu à la fin du Trias, 228 millions d’années avant notre ère.
En bas : Crâne d'Herrerasaurus

Au trias (– 250 à – 206 millions d’années), les stégocéphales poursuivent leur développement, donnant des formes géantes. Les reptiles sont nombreux et diversifiés, particulièrement ceux du groupe des thérapsides ou « reptiles mammaliens ». Les premiers dinosaures, tel Eoraptor, apparaissent au début du trias supérieur. Ils sont petits, se déplacent en courant sur leurs pattes postérieures et se maintiennent en équilibre grâce à leur lourde queue charnue. Parmi les autres reptiles apparus au trias figurent les tortues, les ichtyosauriens (reptiles aquatiques ayant l'allure de dauphins), ainsi qu'un groupe de reptiles volants, les ptérosauriens.

… et les premiers mammifères


Reconstitution d'un Silphedosuchus orenburgensis.

C’est aussi au trias que les premiers mammifères font leur apparition. Il s'agit principalement de petits animaux insectivores. Les premiers téléostéens, ancêtres des poissons osseux (ostéichtyens) modernes, commencent à peupler les mers. La flore marine comprend une très grande variété d’algues.

Sur la terre ferme, le nombre des cycadales et de conifères augmente au point de constituer l'essentiel de la végétation. Les prêles et les fougères de cette période sont de petite taille, les espèces géantes de ces groupes ayant complètement disparu.


Photo de fougère Cyathea cooperi.

En Europe et en Afrique du Nord, le Trias est transgressif dans des bassins épicontinentaux ou dans des «rifts»; il est souvent discordant sur les séries paléozoïques (phase palatine). Le Keuper s’avance beaucoup plus loin que les termes inférieurs, ce qui confirme le contrôle des faciès salins par les conditions climatiques et par la géométrie des bassins: les roches salines se déposent aussi bien en période de transgression qu’en période de régression. Dans les régions émergées, comme à la base des séries transgressives, les faciès continentaux se superposent à ceux du Permien et la limite est souvent difficile à préciser. Le Trias inférieur est transgressif dans la plupart des autres pays, mais, au voisinage des orogènes (cordillères américaines et asiatiques), des mouvements de surélévation ou de serrage amènent des régressions locales pendant le Trias supérieur. Le passage au Jurassique se fait localement par des faciès de mers plus ouvertes (Rhétien) qui, en général, ne débordent pas les limites du Keuper ou sont même franchement en recul; aussi le qualificatif de transgressif ne convient-il guère à cet étage, que la plupart des auteurs s’accordent à placer maintenant au sommet du Trias. Une phase de distension provoque des épanchements basiques et esquisse des fossés continentaux dans la partie supérieure du Trias. Les orogènes circumpacifique et chinois sont exondés en partie (phase éocimmérienne) vers la même époque.

Dossier complémentaire :
Faune et flore du Trias